EXCISION, MA FAÇON DE DIRE NON

En 2013, refuser l’excision est encore un acte de bravoure. L’exciseuse qui enterre son couteau, la mère qui dit non à sa belle-famille, le médecin qui refuse d’être complice de la pratique : tous prennent un risque en disant « non » aux mutilations.

Nous sommes allés à la rencontre d’hommes et de femmes d’Europe (Belgique, France, Royaume-Uni) et d’Afrique (Sénégal, Djibouti, Guinée), pour voir comment, à leur façon, ils résistent à l’excision.

Le résultat est une série de 32 portraits (textes et photos), qui rendent hommage à ces résistants. Une exposition itinérante circulera dans des lieux publics (gares, parlements, maisons de quartier, etc.) afin de sensibiliser les politiques, les professionnels de la santé et de l’éducation, ainsi que tous les citoyens, d’Europe ou d’Afrique aux modes de résistance contre les mutilations.

Voir une sélection de photos >>

GAMS.BE et La Boîte à Images